Taux immobilier 2022 : à quoi faut-il s’attendre ?

Connaître les taux immobilier en 2022 est une nécessite si vous avez actuellement un projet d’investissement à mener à bien. Que ce soit pour l’achat de votre résidence principale ou pour un investissement locatif. Vous l’aurez certainement remarqué : les prix de l’immobilier sont au plus haut tandis que les taux de crédit restent favorables aux emprunteurs. Néanmoins, plusieurs éléments pourraient remettre en cause cet équilibre. Nouvelles conditions d’emprunts, nouveaux DPE, retour de l’inflation, augmentation du prix des matières premières et pénuries… Si investir dans l’immobilier reste une valeur refuge, il faut s’attendre à une mutation de ce secteur. Découvrez avec CoupDeCœur.Immo ce qui change concernant les taux immobilier en 2022.

Des conditions d’octroi de crédit plus strictes

Les nouvelles règles du HCSF…

Afin d’acheter un bien immobilier, un crédit immobilier est nécessaire pour une majorité de particuliers acquéreurs. La mise en concurrence des établissements bancaires permet d’obtenir les meilleures conditions. Néanmoins, les banques ne peuvent pas accorder des prêts comme elles le souhaitent : elles doivent respecter les règles fixées par le HCSF (Haut Conseil de Sécurité Financière) qui est chargé du contrôle de l’ensemble du système financier français.

De nouvelles règles, plus contraignantes, sont imposées par le HCSF concernant l’octroi de crédit immobilier, applicables à partir du 1er janvier 2022. Celles-ci ont un impact direct sur le pouvoir d’emprunt des Français. Ainsi, la décision n°D-HCSF-2021-7 oblige les établissements bancaires à respecter les critères suivants : 

  • Le taux d’endettement des emprunteurs ne doit pas dépasser 35 %.
  • La durée maximale du crédit est de 25 ans. Vous pouvez obtenir 2 années supplémentaires si vous achetez un bien immobilier neuf en VEFA (vente en l’état de futur achèvement) ou un bien ancien nécessitant des travaux de rénovation (dont le coût est supérieur à 25 % du prix d’achat).
Renseignez-vous sur les taux immobilier en 2022 pour mener à bien votre investissement.
Renseignez-vous sur les taux immobilier en 2022 pour mener à bien votre investissement. | Canva

À savoir : Le HCSF a toutefois laissé une marge de manœuvre aux banques prêteuses dans la limite de 20 % des dossiers (dont 80 % pour le financement d’une résidence principale).

Mais déjà appliquées !

Les conditions d’octroi des prêts immobiliers sont donc durcies à partir de 2022, mais cela reste à relativiser. En effet, ces conditions étaient déjà appliquées par les banques en 2021 (elles étaient alors seulement recommandées par le HCSF). De plus, plusieurs solutions sont possibles pour améliorer votre dossier afin de faire baisser votre taux immobilier en 2022 et obtenir un crédit :

  • Clôturer vos crédits en cours.
  • Présenter une situation financière irréprochable (absence de découvert pendant plusieurs mois, épargne régulière…).
  • Augmenter votre apport personnel : le montant de l’apport est généralement fixé à 10 % du prix d’acquisition (afin de couvrir les frais de notaire et d’agences). En disposant d’un apport de 20 %, la banque sera plus encline à vous octroyer un crédit.

Opter pour la délégation d’assurance emprunteur. Cette assurance peut représenter jusqu’à 30 % du coût d’un crédit. Une fois votre crédit en main, vous pouvez à tout moment changer d’assurance emprunteur (loi Lagarde n°2010-737, loi Hamon n°2014-344, loi Bourquin). Votre banque ne peut pas s’y opposer si vous respectez l’équivalence des garanties.

Taux immobilier 2022 : Les signe d’une augmentation

Le poids de l’inflation sur les taux d’emprunts

L’inflation a fait son grand retour depuis quelques mois sur l’ensemble de la planète, et cela, pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, lors de la crise sanitaire, les consommateurs ont eu tendance à fortement épargner et à reporter leurs achats. Au fur et à mesure de la levée des restrictions, l’économie est repartie et l’épargne accumulée est dépensée entraînant une hausse des prix. De plus, la stratégie zéro covid mise en place par le gouvernement chinois n’a pas fonctionné et des confinements de masse empêchent “l’usine du monde” de repartir. Conséquence : des produits et des matières premières indispensables à notre économie sont en rupture de stock, ce qui entraîne mécaniquement une hausse des prix.

La guerre en Ukraine participe également à cette hausse de l’inflation. Véritable grenier à céréales de la planète, l’Ukraine ne peut plus livrer les denrées alimentaires qu’elle produit à cause du blocus russe en mer Noire. Les cours des matières premières s’envolent, bien aidés par les spéculateurs, engendrant une augmentation des prix sur l’ensemble de la chaîne alimentaire.

D’accord, mais quel rapport avec l’immobilier ? Afin de lutter contre l’inflation, les banques centrales ont plusieurs options, dont celle de relever les taux immobilier en 2022, soit les taux directeurs et donc les taux de refinancement (taux auquel les banques empruntent à la banque centrale). Cette hausse est répercutée par les banques sur les emprunteurs.

Quelles conséquences pour les taux immobilier en 2022 ?

À un niveau extrêmement bas depuis plusieurs années (1.75 % en 2017, 1 % début 2021), les taux d’emprunts sont repartis à la hausse depuis le début de l’année. Selon le site meilleurtaux.com, en mai 2022, les taux moyens pour un crédit immobilier sont les suivants : 

Durée de l’emprunt7 ans10 ans15 ans 20 ans
Taux immobilier en 2022 (moyen)1.091.151.91.49

Si cette hausse peut paraître très importante, il faut également relativiser. Comparée aux taux pratiqués 10 ans en arrière, elle reste faible. Si vous avez déjà un emprunt, vous n’êtes pas impactés : la majorité des crédits se faisant à taux fixe. Par contre, si vous avez un projet immobilier, il est peut-être temps de vous lancer rapidement.

Tout savoir sur le financement immobilier !

Quid des nouveaux DPE ?

Afin d’accélérer la transition énergétique et de lutter contre les passoires thermiques, des DPE (diagnostic de performances énergétiques) ont été mis en place rendant certains biens très difficiles à vendre ou à louer. Dès cette année, les loyers des logements classés F ou G ne pourront plus être augmentés. Et ils ne pourront plus être loués à partir de 2023.

Effectuez un DPE pour en savoir plus sur l'état de l'isolation thermique d'un bien.
Effectuez un DPE pour en savoir plus sur l’état de l’isolation thermique d’un bien avant de vous renseigner sur les taux immobilier en 2022. | Canva

Si vous êtes propriétaires de logements n’ayant pas un bon DPE, vous allez devoir envisager des travaux de rénovation énergétique, qui sont de plus en plus chers compte tenu de l’augmentation des matières premières. Néanmoins, les pouvoirs publics subventionnent encore aujourd’hui, les travaux de rénovation énergétique (notamment via MaPrimRenov) qui peuvent faire baisser significativement le montant de la facture.

Tout savoir sur le nouveau DPE !

Taux immobilier 2022 : Ce qu’il faut retenir

  • Les conditions d’octroi des crédits immobiliers se sont durcies, mais des solutions existent pour améliorer votre dossier d’emprunt.
  • Si la hausse des crédits immobiliers se confirme, ils restent très avantageux pour les emprunteurs.
  • L’immobilier conserve sa place de valeur refuge de référence pour une grande majorité de Français.
  • Des aides des pouvoirs publics existent pour aider les particuliers à rénover leurs biens immobiliers.

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *